Les différentes notes d’un parfum

Un parfum repose sur trois constituants, chacun ayant une fonction spécifique. Il est composé de : • D’une partie odorante concentrée (mélange d’huiles essentielles, absolues, concrètes…), souvent appelée “parfumage” • D’un support (alcool, huile, baume) • Et éventuellement d’un fixateur qui sert à laisser l’odeur du parfum encore plus longtemps. Néanmoins, ce sont souvent les notes de fond qui servent de fixateur. Selon le support, on obtient différents types de parfums, soit un parfum alcoolique, parfum huileux ou parfum solide (baume). La pyramide olfactive définit la structure du parfum. On distingue trois notes : Note de Tête : Celle que l’on distingue en premier. Les matières premières volatiles, peu tenaces, donnent la note de départ du parfum. Ces notes dominantes indiquent souvent si le parfum peut nous plaire ou non lors d’un achat en magasin. Note de cœur : C’est la note la plus importante d’un parfum. Non seulement, elle assure la transition entre la note de tête et la note de fond mais elle détermine aussi l’appartenance du parfum à une famille olfactive. Note de Fond : Il peut durer jusqu’à 24 heures voir plusieurs jours après la vaporisation. Elle est lourde et tenace, le plus souvent épicée. Elle a pour fonction de fixer le parfum, pour le faire durer dans le temps. Ce sont les traces des ingrédients de la note de coeur que l’on retrouve sur une écharpe ou un col de manteau. C’est elle qui crée le souvenir et l’attachement au parfum.